Pays Vesoul Val de Saône

Pays Vesoul Val de Saône

Pays Vesoul Val de Saône

Pays Vesoul Val de Saône

Une journée de sensibilisation à la nutrition à la ferme !

Dans le cadre de son Contrat Local de Santé, le Pays Vesoul - Val de Saône mène une action qui vise à « poursuivre les actions d’éducation à la nutrition auprès des jeunes enfants, en les sensibilisant à la consommation de produits locaux ». Sa mise en œuvre a été confiée à l’antenne Haute-Saônoise de l’Institut Régional d’Education et Promotion de la Santé (IREPS).

Dans un contexte de surconsommation de produits industriels, de monotonie alimentaire et de surpoids, L’IREPS a souhaité aborder la diversité alimentaire pour rompre avec les habitudes et inciter les enfants et les animateurs à appréhender l’inconnu.

Après avoir travaillé en 2016, sur la découverte de la filière « lait », l’IREPS et les 5 centres périscolaires du Pays Vesoul - Val de Saône impliqués dans la démarche - Pont de Planches, Mailley, Faverney, Raze, Noidans-le-Ferroux - ont construit en 2017, une action d’éducation sur la filière « céréales ». 
Les quelques 70 enfants des centres ont ainsi travaillé sur cette thématique en effectuant des recherches, visites de terrains et d’ateliers, plantations, fabrications de pain et recettes,...

Les objectifs de cette action de sensibilisation sont la découverte du monde agricole et de la filière « céréales » et l’acquisition du vocabulaire spécifique par les enfants. Pour ce faire, Martine GUILLET, Chargée de projet – Diététicienne à l’IREPS BFC a accompagné les centres dans la construction de leurs actions et a organisé une grande journée de sensibilisation dans une ferme pédagogique.

Cette journée a eu lieu le jeudi 20 juillet 2017 à la ferme pédagogique de la Pérouse à Brussey.
Toute la journée, l’équipe de la ferme a animé différents ateliers :

Pour les enfants de 3 à 6 ans 
- Nourrir les vaches avec de la farine à l'aide de petits gobelets, 
- Parcours sensoriel autour des grains de blé et de maïs, 
- Conduire les tracteurs à pédales,
- Découvrir l'univers des animaux de la basse-cour

Pour les enfants de 7 à 12 ans 
- Comprendre à l'aide des panneaux pédagogiques le grain de blé mis en terre à l'automne jusqu'à la récolte, puis que faire du grain ?
- Découvrir le vrai moulin de la ferme avec lequel on fabrique la farine pour les animaux,
- Connaître le matériel utilisé pour une culture,
- Randonnée et chasse au trésor.

La journée s’est terminée par un goûter à base de quatre pains différents et des confitures maison !

Pour un urbanisme rural différent

Densifier les enveloppes bâties existantes, renouveler les formes urbaines, proposer des logements adaptés aux besoins de chacun, réduire l’impact énergétique du parc résidentiel, valoriser les ressources locales...
Voici quelques-uns des défis que nos territoires ruraux ont à relever, tant pour développer leur attractivité que pour inscrire leur développement dans la durabilité. Ainsi, le Pays des 7 rivières, le Pays des Vosges Saônoises et le Pays Vesoul-Val de Saône, avec le soutien de l’ADEME, se sont associés pour organiser des Rencontres territoriales de l’urbanisme rural et durable, autour de pistes à explorer pour construire un urbanisme rural différent en partageant des expériences exemplaires et des initiatives locales (témoignages d’élus, techniciens et citoyens). Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une réflexion menée pour la mise en œuvre de leur Plan Climat Energie Territorial et l’élaboration des documents de planification en cours (Schéma de Cohérence Territoriale et Plans Locaux d’Urbanisme intercommunaux).

Suite à l’animation de soirée ciné-débat sur la thématique, les trois Pays ont mutualisé l’organisation d’un voyage d’étude autour de la découverte de deux opérations exemplaires en matière d’urbanisme durable en milieu rural.
Ainsi, le mercredi 24 mai 2017 une quarantaine d’élus, accompagnés par les techniciens en charge de l’urbanisme et du développement local, ont visité deux sites dans le Bas-Rhin et les Vosges et ont pu échanger avec les acteurs locaux (élus et équipes techniques).

 

1.Visite du Bat’innovant à Preuschdorf (Bas-Rhin)
Edifié à proximité d’une ancienne friche pétrolière, le Bat’innovant de Preuschdorf (Bas-Rhin) offre l’exemple concret d’un habitat individuel dense, énergétiquement performant, à l’architecture contemporaine, véritable alternative à la maison individuelle qui caractérise généralement les parcs résidentiels des territoires ruraux. Parallèlement, le potentiel d’innovation dans des systèmes constructifs valorisant les ressources locales (la paille, le hêtre et le pin sylvestre) ont permis d’impulser le développement d’une filière bois à l’ancrage territorial renforcé.
Le Président de la communauté de communes de Sauer-Pechelbronn, la chargée de mission, l’architecte du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, et le constructeur bois ont pu témoigner de la réussite de cette opération.

2.Visite d’une opération exemplaire à Combrimont (Vosges)
A Combrimont, petite commune rurale des Vosges, les voyageurs accueillis par la Maire du village et le Directeur technique du Toit Vosgien (bailleur social basé à St-Dié-des-Vosges), ont pu visiter un bâtiment original composé de quatre logements sociaux individuels groupés. Le bâtiment construit en ossature bois mêle compacité, architecture intégrée (sans rompre avec le bâti traditionnel existant), confort et efficacité énergétique. Il permet à la commune de proposer des logements sociaux de qualité, adaptés aux besoins et enjeux locaux, à un coût très modéré (15€ de chauffage/mois). Cette initiative a renforcé l’attractivité de ce village d’à peine 150 habitants.

La réussite et la reproductibilité des opérations visitées offrent des perspectives concrètes quant aux solutions de demain pour le développement de nos territoires ruraux haut-saônois.

Dans la continuité de cette démarche de sensibilisation des acteurs du territoire à l’urbanisme rural et durable, le Pays des 7 rivières, le Pays des Vosges Saônoises et le Pays Vesoul-Val de Saône envisagent d’ores et déjà de mener une nouvelle action commune en 2018.

Des toits de Vesoul passés à la loupe par un drone !

En début de matinée du mardi 7 février, les habitants des rues de la Maréchalerie, de la Grande Charrière et des Vignes à Vesoul, ont vu passé au dessus de leur maison un drone de la société Air Marine, équipé d’une caméra thermique.
L’objectif était de prendre des clichés thermographiques des toitures des habitations, permettant de visualiser les déperditions de chaleur.

Cette opération a été menée en étroite collaboration entre le Pays Vesoul-Val de Saône, dans le cadre du « Plan Climat Energie Territorial », GRDF et la ville de Vesoul.

L’étape suivante a consisté à convier les habitants à une matinée de restitution qui s’est déroulée le samedi 18 mars, afin de leur présenter les clichés de leur habitation et de réaliser une première analyse des déperditions thermiques grâce à l’expertise de l’association ADERA - Association pour le Développement des Energies Renouvelables et Alternatives.

Tous les partenaires de cette opération ont été présents et le drone utilisé a été exposé.

Lorsque l’on sait que 30% des déperditions thermiques se font par le toit, on se doute que les clichés pris par le drone pourront être utiles aux habitants qui souhaitent réduire leur facture énergétique et envisagent des travaux de rénovation !!!